Retour page d'accueil
Répartition des PHOTOS
RECHERCHER
Ponts génois.Tours génoises.Tours intérieures.
Orii = Abris sous roche
Patrimoine préhistorique et protohistorique
Patrimoine historique
patrimoine religieux
Patrimoine rural
Patrimoine urbain
Patrimoine végétal
Les dernières photos
Livre d'or (02/11/2019)
Proverbes Corses (213)
Contrepéteries !!!! (361)
Expressions (92)
Autres billets (28/06/2019)
Liens
   Ecrivez-moi  Pour m'écrire
Commentaires
(0)
Proverbes Corses Entrer un commentaire Entrer un commentaire
J'aime beaucoup les proverbes de notre île.
comme ils ne sont pas très bien mis en valeur sur mon site, je les confie au tien pour que plus de personnes puissent apprécier l'esprit de nos aïeux.

              Mathieu NIVAGGIONI
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
RECHERCHER dans "Proverbes Corses"
A chi face, face a sè
qui fait, le fait aux siens (le bien ou le mal).
Il est tiré d'un fait authentique (des traces existent encore) qui s'est produit tout au début de notre siècle, en haute Balagne, non loin du col de San Culumbanu, au-dessus de Palasca dans la commune d'Olmi-Cappella. En ce temps là, nombreux étaient les moines mendiants, beaucoup plus moines que mendiants d'ailleurs, qui parcouraient la Corse entière (on les appelait "i pelligrini") quémandant la charité ou l'hospitalité pour un soir, en échange de quelques bénédictions plus ou moins authentiques. Un de ceux-ci avait pour habitude de revenir souvent dans la pieve et il s'arrêtait toujours chez un berger qui vivait chichement avec sa femme, son petit troupeau de chèvres, quelques poules et deux lapins. Il récoltait un morceau de pain, du fromage, puis après avoir échangé quelques mots, reprenait sa route jusqu'à la prochaine visite. Or, ces visites fréquentes excédaient au plus haut point la femme du berger et, un jour, elle se jura qu'à la prochaine visite du moine, elle lui remettrait un pain empoisonné. C'est ce qu'elle fit quelque temps plus tard, malgré les conseils de son mari. Le mendiant, ne se doutant de rien, prit le pain, remercia et reprit sa route. Chemin faisant, il rencontra le fils du berger qui rentrait de permission. Il était exténué et avait grand faim. Le moine lui proposa un morceau de pain que sa mère lui avait donné et ce dernier le mangea de bon appétit. Mais, quelques minutes plus tard, il fut pris de violents malaises et mourut dans d'atroces souffrances. Le mendiant comprit tout de suite ce qui s'était passé ! Il prit le malheureux jeune homme sur son dos et le ramena à sa mère, et le déposant aux pieds de cette femme complètement anéantie, il dit : "qui fait, le fait aux siens".
http://www.accademiacorsa.org/proverbi.html
A chì mali vivi, mali mori.
(Qui vit mal, meurt également mal)
http://fr.wikiquote.org/wiki/Proverbes_corses
À chì nasce sumere ùn diventa cavallu
(Qui naît bourricot ne devient pas cheval
(on ne fait pas un cheval de course avec un âne)
http://www.corsica-guide.com/proverbescorsess/inde
À chì pesa l'anca perde locu è panca.
(Celui qui lève la jambe perd sa place et la banc;
(qui va à la chasse perd sa place).
http://www.corsica-guide.com/proverbescorsess/inde
À chì s'aiuta hè galant'omu.
(Celui qui s'aide est galant homme (a du savoir vivre).
http://www.corsica-guide.com/proverbescorsess/inde
À chì s'imbroglia in li fatti d'altrui, di trè malanni li ne tocca dui.
(Celui qui se mêle des affaires d'autrui, sur trois malheurs il lui en échoit deux.
http://www.corsica-guide.com/proverbescorsess/inde
A chì t'ha culu, tira peta.
(Qui a un cul, pète. )
http://fr.wikiquote.org/wiki/Proverbes_corses
A chì t'hà dui casi In una ci piovi.
(Celui qui a deux maisons : dans l'une il pleut. )
http://fr.wikiquote.org/wiki/Proverbes_corses
À chì tardi ghjunghje male alloghja.
(Celui qui arrive tard est mal logé.
(dernier arrivé dernier servi)
http://www.corsica-guide.com/proverbescorsess/inde