Ma Corse - bories
Retour page d'accueil
Répartition des PHOTOS
RECHERCHER
Ponts génois.Tours génoises.Tours intérieures.
Orii = Abris sous roche
Patrimoine préhistorique et protohistorique
Patrimoine historique
patrimoine religieux
Patrimoine rural
Patrimoine urbain
Patrimoine végétal
Les dernières photos
Livre d'or (09/09/2017)
Proverbes Corses (213)
Contrepéteries !!!! (358)
Expressions (92)
Autres billets (04/02/2017)
Liens
   Ecrivez-moi  Pour m'écrire
Entrer un commentaire
1 Commentaire(s)
(Voir en bas de page)
Bories
(Musique : Mai PESCE)
DIAPORAMA
(Mise à jour du 04/02/2017 à 18h56)
  Voir les plus recentes
Page precedente  65 photos
Les bories ou (baracuns en Corse) que nous pouvons observer datent pour la plupart de la seconde moitié des XVIIIe et du XIXe siècle. Elles ne sont pas antérieures au XVIIIe siècle. Construites généralement aux marges des terroirs, lors de grands défrichements de la fin de l'Ancien Régime et d'après la Révolution qui seuls ont pu livrer les gigantesques masses de pierre nécessaires à leur édification, elles ont servi d'habitations saisonnières, de granges-fenils, de bergeries, d'abris temporaires aux villageois ou aux personnes extérieures au village.
Architecture
En forme de ruche ou de nef pouvant atteindre plusieurs mètres de hauteur, les bories ou cabanes en pierre sèche font appel à des techniques bien particulières pour leur construction.
Techniques de construction
On connaît bien l'arche ou la voûte en plein cintre : chaque pierre y est coincée entre ses deux voisines et ne peut donc pas tomber. Mais cette technique nécessite des cintres en bois. Du fait de son coût, elle est exclue pour des constructions aussi humbles que les cabanes en pierre sèche.
L'encorbellement:
C'est là qu'intervient la technique de l'encorbellement : des pierres plates, soit brutes, soit parfois retaillées, sont posées à plat l'une sur l'autre et légèrement inclinées vers l'extérieur de la construction, chaque pierre s'avançant un peu vers l'intérieur par rapport à la précédente. Cette technique, qui fait l'économie d'un cintre en bois, était à la portée des paysans auto-constructeurs s'ils disposaient des dizaines de tonnes de pierres nécessaires à ce type d'ouvrage.
La technique de l'encorbellement permet deux grandes solutions :
- celle des assises circulaires;
- celle des assises rectilignes.
Assises circulaires :
Dans une assise circulaire, chaque pierre, étant inclinée vers l'extérieur, est contrebutée par ses deux voisines et ne peut donc pas basculer vers l'intérieur de la construction.
Cette solution se rencontre dans des abris de cultivateur ou des couvertures de puits, mais le plan circulaire limite la taille de la construction
Assises rectilignes
Les grands édifices en pierre sèche à usage de grange-fenil ou de bergerie sont en forme de nef et présentent un volume intérieur plus utilisable pour l'engrangement ou le séjour des bêtes.
Les murs sont montés de façon à ce que leur centre de gravité reste dans les limites de leur surface d'appui au sol, pour éviter le basculement. Ils utilisent de longues dalles disposées en boutisses (pour solidariser les parements) et légèrement inclinées vers l'extérieur.
Les entrées :
Les entrées sont en général étroites et basses.
Elles sont couvertes pour la plupart d'une dalle en guise de linteau (avec une deuxième dalle à l'arrière faisant office d'arrière-linteau).
Dans certains cas, l'entrée est dotée d'un encadrement de pierres taillées avec feuillure, généralement prélevé sur un bâtiment démoli (maison de village, château).
Nous ne pouvons que regretter labandon progressif de ce patrimoine fourni en Corse du Sud, plus particulièrement aux alentours de Bonifacio, où nous avons encore pas mal de découvertes à faire !!!
Votre participation à cet album, par la transmission de photos de bories avec leur emplacement précis, sera très appréciée.Davance, merci.
Bonifacio: Maisons Bonifaciennes Entrer un commentaire (30)
Photographie de
Cala Longa: Borie1 Entrer un commentaire (3)
Photographie de
Cala Longa: Borie2 Entrer un commentaire (3)
Photographie de
Murato: Borie Entrer un commentaire (1)
Photographie de
Olmeto di Tudda: Borie Baracun Entrer un commentaire (2)
Photographie de
Paraguena: Borie Baracun1 Entrer un commentaire (3)
Photographie de
Paraguena: Borie Baracun2 Entrer un commentaire (5)
Photographie de
Paraguena: Borie Baracun3 Entrer un commentaire (4)
Photographie de
Paraguena: Borie Baracun4 Entrer un commentaire (1)
Photographie de
Paraguena: Borie Baracun5 Entrer un commentaire (5)
Photographie de
Piantarella: Borie Baracun1 Entrer un commentaire (2)
Photographie de
Piantarella: Borie Baracun2 Entrer un commentaire (2)
Photographie de
Piantarella: Borie Baracun3 Entrer un commentaire (1)
Photographie de
Sant Amanza: Borie Baracun Entrer un commentaire (3)
Photographie de

(Musique : Mai PESCE)
Commentaire de :
jasim
du 09/09/2017
est_il possible de visualiser sur une carte les divers baracum.
Merci


Réponse de Jean-Marie :
En pièce jointe un plan situant les différents baracuns (Bories) de Corse, principalement Corse du Sud région Bonifacio Bonne réception et bonne soirée