Ma Corse - sites_historiques
Retour page d'accueil
Répartition des PHOTOS
RECHERCHER
Ponts génois.Tours génoises.Tours intérieures.
Orii = Abris sous roche
Patrimoine préhistorique et protohistorique
Patrimoine historique
patrimoine religieux
Patrimoine rural
Patrimoine urbain
Patrimoine végétal
Les dernières photos
Livre d'or (14/10/2017)
Proverbes Corses (213)
Contrepéteries !!!! (358)
Expressions (92)
Autres billets (04/02/2017)
Liens
   Ecrivez-moi  Pour m'écrire
Commentaires
(0)
Patrimoine historique Entrer un commentaire Entrer un commentaire
Page precedente
Les sites historiques pris en considération sont ceux, ou une partie de ceux, qui ont été créés par l'homme à partir de la période où l'écriture existait.
Nous entrons dans cette catégorie toutes traces du passé romain, tous monuments, castelli ,fortins ou forts des époques médiévale, moyenâgeuse,contemporaine, et tous sites pouvant présenter un intérêt pour l'internaute.
Nous avons volontairement scindé de cette catégorie , les orii et les tours gênoises pour en faciliter l'accès.
En ce qui concerne le patrimoine religieux, il est tellement important que nous avons cru bon de lui consacrer une rubrique toute spéciale.
N'omettez pas de nous transmettre vos commentaires en bas de la page d'accueil
Merci d'avance

(30 photos)
Antiquité
Nous regroupons sous ce titre tous les vestiges d'un passé qui s'étend depuis le début de l'histoire jusqu'à la fin de la période romaine.
En 565 av.J.C., les Phocéens créent Alelia et viennent se réfugier entre autres en Corse.
En 535 av.J.C.,Etrusques et Carthaginois affrontent les Phocéens et les 3 peuples cohabitent.
En 453 av.J.C.,les Syracusains chassent les Etrusques et fondent Porto-Vecchio
En 280 av.J.C.,les Carthaginois chassent les Syracusains.
En 259 av.J.C.,débarquent les Romains avec Scipion.
En 227 av.J.C.,la Corse,réunie à la Sardaigne,a Cagliari comme Capitale.
Un siècle avant Jésus-Christ, Marius fonde la colonie romaine de Mariana.
Nous retrouvons des vestiges romains depuis Mariana,en-dessous de Bastia, jusqu'au sud de la Corse, à Piantarella, non loin du golfe de Spérone,les Romains ayant mis plus de 2 siècles pour conquérir l'ile.

(121 photos)
Moyen Age
Cette période se veut regrouper toute l'histoire qui se déroule depuis la chute de Rome, période d'invasions par les pirates barbaresques.
Dès cette époque, les insulaires migrent vers l'intérieur, dans les montagnes, pour se protéger.
A partir du VII° siècle, les Sarrasins attaquent les ports et coupent l'ile du continent pendant 3 siècles.
Le secours vient de la Papauté, et se créent à cette époque la féodalité et la noblesse. L'Eglise cloisonne l'ile en Pièves (Cantons) et les seigneuries sont instituées sous l'autorité papale.La gestion de l'ile est confiée à un Comte et les seigneurs construisent des castelli.
Mais le pouvoir féodal s'effondre !!!

(85 photos)
Renaissance - Période gênoise
Au XI° siècle, l'évêque de Pise reçoit l'investiture des évêques corses et les Pisans dominent la Corse pendant 2 siècles.
Commencent alors les constructions d'églises et ponts pisans.
En 1284, Gênes entre en conflit avec Pise dont il détruit la flotte.
En 1299,Pise accorde à Gênes la domination totale de la Corse.
Gênes va règner sur l'ile pendant 6 siècles.
Assaillis par les Sarrasins, les Aragonais et...les Français, Gênes va ceinturer l'ile de tours de surveillance sur le littoral et de tours intérieures et maisons fortes pour la protection du peuple.
Des citadelles seront érigées telles qu'Ajaccio en 1492 et Porto-Vecchio en 1539. Se succéde la période de Sampiero Corso,Corse allié aux Français et aux Turcs, mais la guerre s'enlisera jusqu'au traité de Cateau-Cambresis en 1559, où Gênes reprend possession de l'ile.
Sampiero débarque au Golfe de Valinco en 1556, mais il est tué en 1567 près de Cauro, son fils tiendra 2 ans de plus avant de retourner en France en 1569.
Gênes régne sur la Corse jusqu'à la guerre d'indépendance en 1729.

(365 photos)
Révolution française
En 1729, éclatent les premières émeutes du peuple Corse qui se trouve surtaxé,en une période de crise et vivant dans l'insécurité, ce qui motive leur désir d'obtenir des armes pour se défendre individuellement.
La rébellion est repoussée pour mieux reprendre en 1733 avec Hyacinthe Paoli, père de Pascal Paoli.
Beaucoup de luttes et de révoltes n'aboutissent pas, jusqu'à ce qu'une régence présidée par Clémente Paoli provoque le retour de Pascal Paoli qui est élu général en chef de Corse le 14 juillet 1755.
En 1765, Corte devient capitale de la Corse, et crée sa propre université.
En 1768, par le traité de Versailles, Gênes cède ses droits sur l'ile à la France.
Du 8 au 9-5-1769 a lieu la bataille de Ponte Novu, point final des affrontements entre les troupes de Paoli et les armées du Roi de France Louis XV.C'est la fin de la guerre de Corse.
Le 15-8-1769, naissance de Napoléon Bonaparte.
Après 10 ans, Gênes ne pouvant payer ses dettes à la France, la Corse devient propriété de la France, et devient un département le 15 janvier 1790.
En juillet de la même année, Pascal Paoli est autorisé à revenir sur son ile.
Elu commandant en chef des gardes nationales, il devient Président du conseil général du département.
Aprés maints événements, Paoli est nommé Père de la Patrie le 2 avril 1793.
Paoli trouve l'appui des Anglais qui proclament le royaume Anglo-Corse et la constitution de Pascal Paoli est promulguée le 10 juin 1794.
Paoli déclenche une émeute contre le vice-roi anglais, et il est rappelé en Angleterre où il va s'exiler le 13 octobre 1795.Puis, suite à des émeutes en avril 1796, le vice-roi anglais évacue la Corse.
En 1801, Napoléon suspend la constitution en Corse.
Pendant l'exil de Napoléon à l'ile d'Elbe, Bastia accueille des troupes anglaises. Durant les cents jours, l'ile est administrée par le Duc de Padoue. En février 1816, dernier soulèvement bonapartiste.
Le 5 mai 1821 décède Napoléon Bonaparte en exil.
Sous le second Empire, Abbatucci obtient tous pouvoirs pour gérer le développement économique de la Corse. La famille Abbatucci représenta la Corse pendant 32 ans, avec la création de 2000 km de routes, exploitation des forêts, assèchement de marais, création de pénitenciers agricoles, installation du télégraphe et du 1° courrier maritime postal, développement de l'industrie minière, l'interdiction du port d'armes, la construction des Palais de Justice de Bastia et d'Ajaccio etc.

(104 photos)
Période contemporaine
1914-1918 = 9.000 Corses,militaires de carriére, sont rejoints par prés de 48.000 mobilisés et engagés volontaires. Le 173° régiment s'est fait particulièrement illustré dans les batailles de la Marne et de Verdun. La Corse perdra 11.300 de ses enfants en 4 ans !!!
Le déclin économique s'amorce sur l'ile par le manque de main d'oeuvre et le non-retour d'anciens combattants.
Fin 1938, l'Italie fasciste prétend annexer Nice,la Savoie et la Corse.Mais Ferracci réaffirme publiquement l'attachement de la Corse à la France.
L'armistice du 22 juin 1940 rattache la Corse à la zone libre jusqu'en 1942.
2 réseaux de résistance se mettent en place et seront unifiés par Colonna d'Istria.Mais,le 11-11-1942, l'armistice est rompu, 85.000 soldats italiens occupent la Corse, peuplée de 22.0000 âmes.12.000 allemands viennent gonfler l'effectif des occupants, soit 1 occupant pour 2 habitants!!!
La résistance Corse est aidée par parachutage d'armes et par le sous-marin Casabianca.Le 3-9-1943 l'armistice est signé entre l'Italie et les Anglo-Américains.Le 8-9-1943,les Corses se soulèvent, et les Italiens se rallient au camp allié. Sarténe est libérée en premier le 22-9-1943, et le 5-10-1943, la Corse toute entière est libérée.
Le Général de Gaulle visite la Corse le 8-10-1943, et l'ile va servir de base pour préparer le débarquement du 8-8-1944 en Provence.
A partir de 1957, 15 à 20.000 rapatriés d'Afrique du Nord s'installent en Corse, et en 1975,à Aleria, l'ARC (Action Régionaliste Corse)avec Edmond Simeoni comme chef, se manifeste en occupant la ferme d'un viticulteur pied-noir. Poniatowski envoie 1.200 gendarmes, CRS, hélicoptères pour libérer les otages. Simeoni se rend le lendemain. Une émeute s'ensuit à Bastia et cette crise est le début du durcissement du nationalisme Corse moderne.